LA LUNE ET LA TORTUE

La lune et la tortue... Aussi differentes que le jour et la nuit, que la France et le Japon...

11 avril 2006

... et Asakusa

... Ensuite, direction la gare pour arriver à Asakusa, quatre stations plus loin. Pour que vous ayez une idée de ce à quoi ressemble le métro de Tokyo, voici un plan:


Ueno et Asakusa se trouvent au nord-est de Tôkyô. Vous trouverez une version française ici. (Pdf)

Je m'étais déjà rendue à Asakusa, au temple Senso-ji le deuxième jour de mon arrivée. Autant vous dire qu'avec le décalage horaire, ça n'étais pas l'idéal. En plus, il s'était mis à pleuvoir des cordes... Cette fois, le ciel était juste gris, mais pas de pluie à l'horizon malgré le bulletin météo.

Pour arriver au bâtiment principal du temple senso-ji, on passe par une longue allée bordée entièrement de boutiques qui vendent des souvenirs en tout genre:

des ceintures de kimonos

aux porte-clefs

en passant par des gâteaux traditionnels fourrés à la pâte de haricots rouges sucrée, fabrication artisanale sous vos yeux ébahis, Mesdames et Messieurs.

On peut également acheter des soft-creams, espèce de glaces à l'italienne. A Asakusa, on trouve des tonnes de parfums différents.

Alors je traduis : vanille, thé vert, sésame noir, chocolat, fraise, cappucino, amande, châtaigne, yaourt à la myrtille, caramel, tôfu, ananas, melon mûr, orange, banane, patate douce, raisin, yuzu (une espèce de citron japonais), rose, riz complet, cacahuète, abricot japonais, fleur de cerisier, mangue. Saison oblige, j'ai pris une glace au sakura... Le parfum est très léger, c'est bon... mais elle ne détrône pas mon parfum préféré: sésame noir (oui oui, la glace grise moche qui fait pas envie!)

Après cet intermède culinaire, nous reprenons notre chemin vers le temple, passant devant la grande pagode (reconstruite en 1973)

Voici le bâtiment principal du temple, construit en 1958. A l'intérieur se trouve la statuette en or de Kannon (divinité bouddhiste de la miséricorde), trouvée en 628 par des pêcheurs japonais dans la rivière Sumida qui coule non loin de là. Le temple senso-ji fut àl'origine bâtit en 645! Malheureusement, le temple succomba sous les bombardements de la seconde guerre mondiale et fut reconstruit après la guerre. Comme dans tout temple célèbre, on y trouve toujours énormément de monde!


La porte Niten située à l'est a survécu aux bombardements et date de 1618:

Elle est plus belle que le reste des bâtiments, non? Elle fait plus authentique et est plus à mon goût.

Juste à côté de cette porte se trouve un sanctuaire: l'Asakusa Jinja.

Il est dédié aux pêcheurs qui trouvèrent la statue de Kannon dans la rivière. C'est amusant de trouver un sanctuaire shintô au sein d'un temple bouddhiste, mais au Japon, tout est possible! Près du sanctuaire, on peut admirer un cerisier que je trouve magnifique.


Un peu plus loin, encore un arbre incroyable. Celui-là a sans aucun doute vu bien plus d'années que moi.


Shannon et moi décidons de rentrer et sur le chemin, pas très loin du temple, nous nous faisons alpaguer par un japonais qui nous parle en anglais. Il nous propose une initiation gratuite à l'origami spécialement pour les étrangers. Alors... cest parti mon kiki ! Il faut savoir que je suis particulièrement nulle pour ce genre de travaux manuels et j'ai eu beaucoup de mal à finir la grue. La prof n'a pas arrêté de se bidonner, Shannon a du m'aider, mais finalement, j'ai réussi. J'ai créé la grue de papier la plus moche du monde, certes, mais c'est moi qui l'ai faite avec mes petits doigts!!! Ouaich!

Ami lecteur, un petit divertissement: a ton avis, quelle grue a pliée ta blogueuse maladroite préférée?


Oui oui, tu as bien trouvé: celle qui a un bec tout tordu et des ailes frippées. Sur ce, ami lecteur, je te laisse.

1 Comments:

At 11 avril, 2006 20:52, Blogger Fred said...

C'est beau et ca fait rever!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home

Tous droits réservés