LA LUNE ET LA TORTUE

La lune et la tortue... Aussi differentes que le jour et la nuit, que la France et le Japon...

01 octobre 2005

Soirée Karaoke

Hier soir, après le repas, on a proposé à Kayo de nous sortir le lendemain, et sur le ton de la plaisanterie, j'ai suggéré d'aller au karaoké. Immédiatement, Kayo s'est tournée vers moi, une petite lueur d'excitation dans l'oeil et a dit "Karaoké? D'accord, je sais où il y a des chansons en anglais et en français, je vous envoie un e-mail pour vous donner rendez-vous". Damn it!!!

Le karaoke, soyons honnêtes, est une activité considérée comme absolument beauf en France. J'étais moi même de cet avis jusqu'à ce soir. Kayo est venu nous chercher vers 18h. Malheureusement, Shannon n'a pas pu nous rejoindre et nous voila en route dans le bus 54 qui relie le centre de Sengawa au centre de Mitaka, deux quartiers de Chôfu. Sur le chemin, Kayo ne cesse de nous mitrailler avec son appareil photo. Mais bon, on commence à s'habituer. A Mitaka, elle nous conduit droit au "Hello Kitty Karaoke". Bon, je n'ai franchement pas une grande affinité pour Hello Kitty depuis que j'ai dépassé l'âge de trois ans. Mais il y a aussi une image d'un petit personnage que je trouve "kawaiiii" (mignon en japonais) (tu sais Marie, le chien jaune avec un beret qui porte son petit copain sur ton stylo... Comment est-ce qu'il s'appelle déjà?). Après une séance photo devant ces petits personnages, nous arrivons à la réception du karaoké.

C'est très chic, et comme dans tous les bâtiments au Japon, la clim' y est poussé à fond et il y fait beaucoup trop froid. Kayo nous demande combien de temps nous voulons rester. Je propose une heure; elle propose deux heures... Ce sera donc une heure et demie. La réceptionniste nous remet un petit carton avec un numéro. Il s'agit de notre numéro de chambre.

Nous prenons alors l'ascenceur, trouvons notre salon et alors là... Surprise!!! Ca n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais. Il s'agit d"une petite pièce avec un énorme téléviseur, une grosse machine en dessous pour choisir ses chansons, des hauts-parleurs... Il y a même un menu avec divers plats et boissons, un téléphone pour appeler la réception et passer commande, et d'énormes bottins remplis de chansons de tous les horizons. Oh la la, où est-ce que je suis encore allée me fourrer!!!

A peine arrivée, Kayo nous passe une chanson française: "tout tout pour ma chérie". Perrine se lance et je la suis. Petit problème: on connait juste le refrain. Perrine se met à inventer la mélodie et ça marche. Ensuite, Kayo enchaine avec la chanson du générique de "mon voisin Totoro", mais à part "tonari no To-to-ro to-tooo-ro", on ne connait pas grand chose. En plus, lire en japonais à la vitesse des paroles, c'est un peu trop rapide pour moi. Nous cherchons frénétiquement dans les botins, les chansons que nous connaissons: "Jingle bell" , "Michelle", des Beatles, "No Surprises", "All is full of love", "Song for the dumped" et des tonnes d'autres chansons en anglais. Encore beaucoup de fous rires ce soir. FInalement, une heure et demi au karaoke c'est bien trop court. A tous ceux qui se rendent au Japon et qui envie de rigoler entre amis: rendez-vous au karaoke, vous ne serez pas déçu.

Pour finir la soirée, nous nous rendons dans un restaurant de hamburger, ou "ham-bagaaa" en japonais. Les hamburgers japonais sont très différents de ce que l'on désigne par hamburger chez Mac Donald. Normalement, le terme "hambagaa" ne désigne qu'un steak aux oignons et aux épices, sans pain. dans ce restaurant, les hamburgers sont servis entre deux tranches de pains. Je choisis le negi miso hamburger: il s'agit d'un steak à la japonaise avec du poireau japonais émincé et une sauce au miso. Miam, c'est délicieux.

De retour à la gare routière de Mitaka, je voudrais prendre la machine qui sert à payer son ticket dans le bus: on glisse les pièces dans une fente et elles tombent sur un petit tapis roulant qui comme par magie, les reconnait et vous rend la monnaie. J'ai malencontreusement pris le chauffeur de bus en photo (mais je l'ai pas fait exprès) qui a été ébloui par mon flash et qui n'a rien osé dire ce qui a fait mourir de rire Perrine et Kayo pendant tout le trajet de retour. Je mets donc la fameuse photo ici:

3 Comments:

At 07 octobre, 2005 12:06, Blogger Marie said...

Coucou, vivement qu'on se fasse un karaoké toutes les deux ! Le chien jaune, il s'appelle POMPOM PURIN !!!

 
At 07 octobre, 2005 12:11, Blogger Marie said...

Au fait, j'ai vu les photos de ton apart', ca a l'air grand, et t'as du super parquet ! Il est chouette !

 
At 07 octobre, 2005 12:21, Blogger Marjete said...

Ah, enfin des commentaires :-) Merci beaucoup Marie, c'est vrai, il s'appelle Pom Pom Purin. Mon appartement est très sympa, j'aime beaucoup le parquet aussi. J'espère que tu viendras le voir de tes propres yeux cet été. Bisous

 

Enregistrer un commentaire

<< Home

Tous droits réservés