LA LUNE ET LA TORTUE

La lune et la tortue... Aussi differentes que le jour et la nuit, que la France et le Japon...

18 novembre 2005

Bain public


Ce soir, j'ai expérimenté quelque chose de très japonais. J'avais demandé à Sayaka s'il était possible d'aller aux bains publics ensemble. Il y a tout un tas de règles à respecter là-bas et j'avais un peu peur de ne pas bien faire et de me faire expulser. Nous avions convenu de nous y rendre aujourd'hui et toute la semaine, j'ai posé des questions à Sayaka qui l'ont fait mourir de rire. Du genre "est-ce que c'est comme à la piscine et il faut s'épiler?" ou bien "est-ce qu'on peut parler?". Bon, maintenant que j'y suis allée, je comprends pourquoi ça l'a fait rire (Petite note: je sais que ma maman lit ce blog et qu'elle va voir les fautes d'orthographe et je ne me souviens plus de la règle d'accord des participes passés: faut-il mettre un "e" à "ça l'a fait rire" pourtant, elle a bien du me la rappeler douze fois cette année. L'angoisse!!! Pardon d'avance maman) Finalement, hier soir, j'avais rendez-vous avec Sayaka devant la chapelle du campus à 18h, à la fin des cours. J'étais assez stressée et Sayaka a dit qu'elle avait peur de moi et de ce que j'allais faire car je lui avais posé des questions bizarres toute la semaine.

Je connaissais l'expression "sentô" qui signifie "bain public" en japonais. Quand je lui ai proposé d'y aller ensemble, Saya m'a dit "tu veux aller au sentô ou bien au onsen?". Evidemment, je ne connaissais pas la différence et je lui ai dit que dans mon livre de japonais, John-san allait au sentô (c'est très intéressant n'est-ce pas?). Alors pour ceux qui ne savent pas, "sentô", c'est le bain public payant tandis que "onsen" veut dire source d'eau chaude. Dans l'eau du onsen il y a donc "beaucoup de choses bonnes pour la santé que la Nature a mises là" dixit Sayaka. Sauf que je n'arrive pas à me souvenir lequel est sentô et lequel est onsen et je me suis trompée toute la semaine. Sayaka rigole tout le temps avec moi.

Bref, nous voila ce soir devant l'entrée du sentô. D'abord, il y a une petite plateforme devant laquelle on doit enlever ses chaussures. On retrouve ça un peu partout au Japon et je ne vous conseille pas de porter des chaussures un peu montantes et difficiles à dénouer comme les miennes. Ensuite, on met les chaussures dans un petit casier et on passe à la caisse où il faut s'acquitter d'un tarif de 400 yens (un peu moins de 3 euros) puis on rentre dans le vestiaire. Evidemment, les hommes et les femmes ne sont pas ensembles car dans les bains, on doit se mettre entièrement nu. C'était un peu bizarre de se déshabiller complètement dans ce vestiaire sans cabine et j'appréhendais un peu. Cependant, je me suis détendue quand j'ai retiré mes vêtements et en voyant que les Japonaises déjà présentes ne me regardaient pas comme une bête curieuse. D'autant plus qu'il n'y avait pas beaucoup de monde.

Après avoir mis nos vêtements dans les casiers, nous pénètrons dans la salle de bain elle-même par une porte coulissante. Juste devant, il y a une rangée de douches tandis que les bains se trouvent au fond de la salle. Ce ne sont pas des douches comme dans les piscine françaises mais comme dans les salles de bains japonaises: elles sont à hauteur de hanche seulement. Et oui, au Japon, on prend sa douche assis ce qui est très agréable. Il faut récupérer un petit tabouret en plastique (je suis tombée parce qu'avec l'eau et le savon, c'est très glissant) sur lequel on s'asseoit puis on ouvre la douche et on se lave soigneusement avec une petite serviette éponge. En face de chaque douche, il y a un petit miroir pour se regarder. Ca donne de la distraction. Au Japon, on n'entre pas dans un bain avant d'être parfaitement propre. Il ne faut plus avoir une seule trace de savon non plus pour ne pas souiller l'eau du bain.

Une fois bien lavée, nous nous dirigeons vers le bassin. Ca ressemble beaucup à un jacuzzi en plus grand. Il y a des bulles et l'eau est brûlante: 41,5°C d'après le thermomètre. Sayaka rentre d'un coup en disant "ah, ça fait du bien!!!" et moi j'y vais plus en douceur. C'est vraiment très chaud. Mais une fois que l'on y est, c'est vraiment agréable, la profondeur du bassin est prévue pour que l'on puisse appuyer sa tête en arrière, on peut vraiment se détendre (désolée, impossible de prendre de photos pour vous montrer à quoi ça ressemble ;-)). Je croyais que les Japonais restaient assez longtemps dans les bains, mais je me trompais. Deux minutes plus tard, Sayaka me lance "on sort maintenant?". Je ne dis pas non, j'ai la tête qui tourne, le coeur qui bat vite... Décidément, c'est vraiment chaud!!! Je vais faire trempette dans le bassin d'eau glacée mais Sayaka refuse d'y mettre un pied. Puis on retourne se laver. Ce n'est pas obligatoire mais c'est plus hygiénique. Ensuite, direction les vestiaires, on se rhabille et voila, c'est terminé. On est toutes propres, on sent bon et on a bien chaud. La caissière est charmante et nous fait la conversation en souriant, personne ne m'a embêtée ou ne m'a fixée... J'y retournerai sûrement bientôt.

1 Comments:

At 20 novembre, 2005 23:22, Blogger papounet said...

Vraiment dommage qu'il n'y ai pas de photo....
Papounet

 

Enregistrer un commentaire

<< Home

Tous droits réservés