LA LUNE ET LA TORTUE

La lune et la tortue... Aussi differentes que le jour et la nuit, que la France et le Japon...

17 juillet 2006

Tsuyu, la saison des pluies

Je viens de réaliser que cela faisait longtemps que je ne vous avait pas parlé du temps qu'il fait ici. Depuis presque un mois maintenant, depuis début juin et ceci jusque fin juillet, nous sommes en pleine saison des pluies. En japonais, on l'appelle "tsuyu" (梅雨) ce qui veut dire "la pluie des prunes". En effet, c'est à cette saison que les prunes sont prêtes à être cuillies et transformées en umeboshi. Personnellement, j'aime la pluie. Quand je suis arrivée ici et que les gens m'ont parlé de la saison des pluies, ça ne m'a pas effrayée plus que ça... Maintenant, je rêve de pluies quotidiennes... Mais pendant la saison des pluies (celle de cette année en tout cas), saison où les échoppes de parapluies fleurissent, on ne voit pas tellement la pluie... Et le temps est insupportable, c'est un véritable cauchemar: il fait chaud et humide. Taux d'humidité à Tokyo: 80% (aaaaaargh !!!)Température ces derniers jours: 30°C.

Vous êtes déjà allés dans un hammam : un truc de fou rempli de vapeur d'eau où vous crevez tellement de chaud que vous êtes CONTENT de passer sous la douche glacée ? Et bien ici, c'est comme ça toute la journée. C'est à peine si la nuit réussit à rafraîchir l'atmosphère (qui reste toujours aussi humide). Quand à la pluie, la plupart du temps, une grosse pluie d'orage qui ne dure que quelques minutes, elle rend les choses plus supportables pendant une dizaine de minutes puis l'atmosphère semble encore plus humide qu'avant! Moi qui déteste l'été, je dois dire que je suis particulièrement gâtée !

Mais alors, comment survivre en juillet au Japon? Et bien, en utilisant la climatisation à fond. Autant le dire, tous les endroits fermés sont climatisés: même mon appartement de 18m²! Lorsque l'on marche dans une rue bordée de magasins et que les portes automatiques s'ouvrent sous le passage d'un client, on sent l'air glacé s'engouffrer hors de la boutique pendant un dizième de seconde. Car si je comprends, vu le temps, pourquoi les Japonais utilisent la climatisation (qui est très polluante, rappelons-le), je dois dire qu'ils ont plutôt tendance à en abuser... Quand on monte dans le train où bien que l'on entre à la bibliothèque, dans un magasin, à l'université... quel choc par rapport à la température extérieure! Passer de 30°C à 15-20°C. Cela m'arrive très souvent d'avoir froid. D'autant plus que vu le temps, on ne s'embarasse pas d'un pull. C'est tout de même un comble d'avoir froid en été! D'ailleurs, le gouvernement s'inquiète du prix et de la pollution qu'entraîne la climatisation. Il recommande donc aux entreprises de fixer la clim' à 28°C (ce qui d'après moi est tout à fait correct) et aux gens de travailler en tenue décontractée, c'est à dire de tomber la cravate et la veste et pour les femmes, euh, je sais pas trop... de venir en maillot de bain? (oh, ce serait bien !)


C'est ce temps qui explique la présence des cafards que l'on trouve dans chaque maison japonaise (enfin pas dans mon appartement, assez bizarrement. J'imagine que c'est parce que les scolopendres les bouffent) et autres bébêtes qui apprécient la chaleur humide. Remède : ne plus ouvrir la fenêtre, utiliser une tonnes d'absorbeurs d'humidité et utiliser la clim' sans trop la pousser, celle ci ayanttendance à assécher l'air (et à rendre les gens malades, soit dit en passant...)

Ce traitement n'empêchera pas l'humidité de s'infiltrer dans tout l'appartement: vêtements, papier, livres, literie (beurk), nourriture (je vous raconte pas la tronche du pain que je congèle depuis plusieurs semaines à présent)... tout est atteint.

Allez, plus que trois semaines à supporter tout ça, et après, retour en France !

6 Comments:

At 17 juillet, 2006 18:37, Blogger Fred said...

Je trouve que ce qui est bien c'est qu'en tant que femme on peut travailler avec des manches courtes, coire pas de manche du tout (je bosse dans un bureau et je rencontre des tas de gens il faut que je sois bien habillée)... pendant ce temps mes collègues hommes sont en costard... Mais la clim à 18 degrés c'est le rhume garanti!

 
At 18 juillet, 2006 00:06, Anonymous Anonyme said...

Je lis ton blog avec plaisir depuis maintenant pas mal de temps... Je crois savoir que l'on a toutes les chances de se rencontrer...à Tokyo.

J'espère, à très bientôt.

Fred

 
At 18 juillet, 2006 10:03, Blogger Marie said...

Coucou,
je t'ecris depuis Sapporo ou moi aussi je goute a cet ete japonais chaud et humide. Et pourtant il etait cense faire un peu plus frais ici !
Envoie moi un mail pour savoir quand on peut se voir. On arrive a Tokyo le 26 au soir.
A tres bientot!

 
At 21 juillet, 2006 22:36, Anonymous daenaria said...

Moi qui me plaignais de la chaleur moite et polluée parisienne...finalement, 40% d'humidité c'est pas beaucoup face aux 80% du Japon! Bon courage!
A part ça j'aime beaucoup ton blog que je lis moi aussi depuis quelque temps déjà.
Bonne continuation

 
At 23 juillet, 2006 00:54, Blogger madeleine said...

Le remps en France n'est pas mieux... Il fait chaud, et il ne pleut pas du tout...

 
At 24 juillet, 2006 08:34, Anonymous Delphine said...

Tout d'abord, je te remercie de ta visite, j'espère qu'il y en aura d'autres!
Ton blog est trés instructif et nous éclaire avec beaucoup d'intéret sur ce pays fascinant at tellement à part.
Ton post sur la climatisation reflète bien ce côté aseptisé à outrance des japonais! Mon voisin a ses enfants qui y vivent depuis 2 ans et il me racontait la même chose!
En attendant un peu de fraîcheur, restes à l'ombre! A trés vite.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home

Tous droits réservés